Equitation Ethologique

Le Licol Éthologique


Dans mon tout premier rédactionnel, j’ai clairement écrit (je l’ai dit aussi) : le licol éthologique, c’est de la merde!!!!

Et puis j’ai présenté le filet, le mors et l’harnachement à Ganesh qui avait travaillé jusque là avec un licol plat. Il l’a pris parce que je lui ai demandé, je lui en suis reconnaissante 🙂 mais deux séances de travail ont montré à quel point le mors lui fait mal. Pour la troisième séance de travail, le simple cliquetis du filet  a provoqué une réaction de peur et d’angoisse. Je n’avais jamais vu une réaction aussi violente chez Ganesh (il refusait de m’approcher). Je peux vous affirmer qu’un cheval est capable de développer une véritable phobie!

Alors inutile d’insister avec une « aide » qui ne rend que du négatif : pas de mors! Oui mais alors, quel matériel utiliser pour l’éducation et la communication? Ganesh répond assez bien à ma voix mais il n’est pas toujours possible de faire la causette avec ton cheval, surtout en concours de dressage lol

Aussi surprenant que ça puisse paraitre, j’ai commencé à étudier de plus près le fameux licol éthologique (j’avais sauté les pages de mes cours mais j’ai retrouvé le bouquin). Il a quelques points intéressants et quelques modifications à apporter mais c’est un outil assez sympa. Après plusieurs tests, c’est en réalité un filet de substitution que Ganesh a très bien accepté! Gros avantage en randonnée, le cheval n’a rien dans la bouche et peut brouter tant qu’il veut pendant les pauses 🙂

C’est plus hygiénique aussi. Mais attention, il faut être très doux et savoir l’utiliser! Ce filet de substitution touche des points précis qui provoquent une douleur. Le cheval retrouve sa zone de confort quand il répond à la consigne. Le cavalier doit être attentif et délicat. Pour la monte sans mors, un cheval qui répond bien à cet outil ne garde pas l’inconfort du mors

Bien sûr, on peut trouver ces fameux « licols » un peu n’importe où et j’en ai vu des très mal fichus…….et dangereux. Mieux vaut bien étudier le produit et savoir ce que l’on souhaite en faire. A force d’essais, de recherches, d’études (Ganesh est un cobbaye lol) je sais ce dont j’ai besoin et comme d’habitude, ça n’existe pas lol. Je vais donc le fabriquer, ça enrichira ma thèse. Je suis encore en mode « test » mais la finalité est très précise dans ma petite tête.

Je voudrais quand même insister sur le fait que ce n’est pas un licol et qu’il ne faut surtout pas mettre un cheval à l’attache avec ce truc là : votre cheval pourrait se tuer! Il s’utilise réellement comme un filet qui permet une large opportunité de communication et d’apprentissage, selon le cheval…… J’ai encore un peu de travail pour aboutir au « filet éthique » que je recherche 😉

Je promène mes chevaux deux fois par semaine. C’est un travail à pieds qui offre aux chevaux de nombreuses pauses en pleine nature et ils adorent ça. Je profite des chemins souples pour travailler « monté », deux fois 20 minutes dans la journée. Ganesh semble adorer les promenades puisqu’ils m’attend devant la porte de sortie du pré. S’il pouvait mettre son licol tout seul, il serait près à mon arrivée :D….. Le revers de la médaille est qu’il ne fiche plus rien dans le rond de longe. Je vous ai filmé ce que ça donne et vous verrez qu’il est beaucoup moins motivé qu’en pleine nature…

Malheureusement, ce n’est pas la fête tous les jours. J’ai aussi un travail et être propriétaire de deux chevaux demande chaque jour du temps pour nettoyer l’écurie, remplir les filets de foin, ramasser les crottins, entretenir le matériel etc…

Et vous les copines cavalières, montez vous avec ou sans mors? Partagez vos idées et témoignages s’il vous plait. Le sujet me passionne et je voudrais mettre au point mon filet éthologique…….êtes vous prêtes à le tester?

Bonne soirées, à bientôt ❤

Nature et Randonnées

Le ferrage en randonnée, obligation ou pas ?


Départ en randonnée, que faire pour les pieds de mon cheval ? la ferrure est-elle indispensable ? Et vers quel type de ferrure vais-je me tourner ?


Un véritable casse-tête chinois… la réponse n’est pas simple et elle n’est pas écrite dans les livres, tout dépend de votre cheval, s’il a toujours été ferré ou pas, l’état de ses pieds (souples ou cassants), son habitude à faire des ballades en extérieurs ou pas, la qualité du terrain que vous aller emprunter (herbeux, rocailleux, asphaltes), de la durée de la randonnée……. sur le forum http://cheval-equitation.forumactif.com/t8-le-ferrage-en-randonnee-obligation-ou-pas#10

Comment faites vous?

Billets d'humeur 3615MyLife

Cultivez la joie, c’est un pouvoir unique!


J’ai commenté le blog de mon ami Aphadolie à ce sujet. J’entends des critiques, des plaintes, des regrets. Je lis en permanence les malveillances, complots et mensonges des gouvernements en France, mais aussi un peu partout dans le monde. Mais vous serez probablement d’accord avec moi : ça ne change rien! Et je trouve vraiment dommage d’utiliser nos moyens de communication à des fins aussi négatives. Le mal engendre le mal. Je ne crois pas qu’il soit utile de continuer à le nourrir.

Lire la suite « Cultivez la joie, c’est un pouvoir unique! »