Equitation Ethologique

Le Licol Éthologique


Dans mon tout premier rédactionnel, j’ai clairement écrit (je l’ai dit aussi) : le licol éthologique, c’est de la merde!!!!

Et puis j’ai présenté le filet, le mors et l’harnachement à Ganesh qui avait travaillé jusque là avec un licol plat. Il l’a pris parce que je lui ai demandé, je lui en suis reconnaissante 🙂 mais deux séances de travail ont montré à quel point le mors lui fait mal. Pour la troisième séance de travail, le simple cliquetis du filet  a provoqué une réaction de peur et d’angoisse. Je n’avais jamais vu une réaction aussi violente chez Ganesh (il refusait de m’approcher). Je peux vous affirmer qu’un cheval est capable de développer une véritable phobie!

Alors inutile d’insister avec une « aide » qui ne rend que du négatif : pas de mors! Oui mais alors, quel matériel utiliser pour l’éducation et la communication? Ganesh répond assez bien à ma voix mais il n’est pas toujours possible de faire la causette avec ton cheval, surtout en concours de dressage lol

Aussi surprenant que ça puisse paraitre, j’ai commencé à étudier de plus près le fameux licol éthologique (j’avais sauté les pages de mes cours mais j’ai retrouvé le bouquin). Il a quelques points intéressants et quelques modifications à apporter mais c’est un outil assez sympa. Après plusieurs tests, c’est en réalité un filet de substitution que Ganesh a très bien accepté! Gros avantage en randonnée, le cheval n’a rien dans la bouche et peut brouter tant qu’il veut pendant les pauses 🙂

C’est plus hygiénique aussi. Mais attention, il faut être très doux et savoir l’utiliser! Ce filet de substitution touche des points précis qui provoquent une douleur. Le cheval retrouve sa zone de confort quand il répond à la consigne. Le cavalier doit être attentif et délicat. Pour la monte sans mors, un cheval qui répond bien à cet outil ne garde pas l’inconfort du mors

Bien sûr, on peut trouver ces fameux « licols » un peu n’importe où et j’en ai vu des très mal fichus…….et dangereux. Mieux vaut bien étudier le produit et savoir ce que l’on souhaite en faire. A force d’essais, de recherches, d’études (Ganesh est un cobbaye lol) je sais ce dont j’ai besoin et comme d’habitude, ça n’existe pas lol. Je vais donc le fabriquer, ça enrichira ma thèse. Je suis encore en mode « test » mais la finalité est très précise dans ma petite tête.

Je voudrais quand même insister sur le fait que ce n’est pas un licol et qu’il ne faut surtout pas mettre un cheval à l’attache avec ce truc là : votre cheval pourrait se tuer! Il s’utilise réellement comme un filet qui permet une large opportunité de communication et d’apprentissage, selon le cheval…… J’ai encore un peu de travail pour aboutir au « filet éthique » que je recherche 😉

Je promène mes chevaux deux fois par semaine. C’est un travail à pieds qui offre aux chevaux de nombreuses pauses en pleine nature et ils adorent ça. Je profite des chemins souples pour travailler « monté », deux fois 20 minutes dans la journée. Ganesh semble adorer les promenades puisqu’ils m’attend devant la porte de sortie du pré. S’il pouvait mettre son licol tout seul, il serait près à mon arrivée :D….. Le revers de la médaille est qu’il ne fiche plus rien dans le rond de longe. Je vous ai filmé ce que ça donne et vous verrez qu’il est beaucoup moins motivé qu’en pleine nature…

Malheureusement, ce n’est pas la fête tous les jours. J’ai aussi un travail et être propriétaire de deux chevaux demande chaque jour du temps pour nettoyer l’écurie, remplir les filets de foin, ramasser les crottins, entretenir le matériel etc…

Et vous les copines cavalières, montez vous avec ou sans mors? Partagez vos idées et témoignages s’il vous plait. Le sujet me passionne et je voudrais mettre au point mon filet éthologique…….êtes vous prêtes à le tester?

Bonne soirées, à bientôt ❤

Nature et Randonnées

Une merveilleuse randonnée à cheval


17/10/2017 : Ça fait une éternité que je ne me suis pas posée devant mon ordinateur. Le cheval est presque une occupation à plein temps 😉

Mais Ganesh est un cheval fabuleux. Il m’apprend et m’apporte réflexions et remise en question. Je ne peux pas dire qu’il affectionne le rond de longe, et le filet est une torture pour lui. Il me l’a bien fait comprendre! Le vétérinaire m’avait dit que ses dents de loup gêneraient le mors mais maintenant, quand il voit (entend même) le filet, il est horrifié. Il le met parce que je lui ai imposé……..deux fois, mais à quel prix? On voit bien son changement d’attitude sur les vidéos.

J’ai longuement réfléchi pour lui éviter cette souffrance du filet. Le licol éthologique (qui est en réalité un filet et qui n’a absolument rien d’éthologique) n’a pas particulièrement mon affection mais j’ai quand même choisi de faire un test et d’y apporter quelques modifications selon les réponses de Ganesh.

Me voilà partie dans les bois avec mon tapis et mon licol éthologique………deux protèges dos, mon casque et un stick (au cas où) avec la ferme intention de travailler avec Ganesh en liberté. C’est son élément! Il est né un 20 janvier dans la neige et ce n’est pas un cheval de club. Nous avons une belle relation très complice tous les deux. Je préfère m’adapter à mon cheval puisqu’il m’a accordé sa confiance et que je souhaite la mériter sur du long terme.

D’accord, monter un jeune cheval en pleine nature sur une simple intuition peut sembler dangereux. Mais en observant les chevaux, je vois chez chacun d’eux une personnalité et un caractère unique. Ce qui convient à l’un n’est pas nécessairement un plaisir pour l’autre. J’ai donc pris ma décision en mesurant le bénéfice/risque.

Puisque j’écris sur mon blog, vous vous doutez bien que je ne suis pas morte 🙂 J’ai passé une très belle journée. Gaya était de la promenade et nous avons beaucoup marché. J’ai monté Ganesh sur les chemins les plus souples, pas plus de 10mn (j’ai évité roches et cailloux)

Premier essai (en vidéo) : Ganesh a pris le chemin du retour et n’était pas du tout attentif. J’ai sauté pour l’arrêter et il a pris une baffe puisqu’il était retourné sur la route. J’ai récupéré son attention avec une baffe, je ne suis pas très fière.

Deuxième essai : faire comprendre à Ganesh que quand je suis sur son dos, il ne se sauve pas pour brouter lol. J’ai repris les mots du travail à pieds : au pas, trotte, SUPER!!! A réviser : la droite, la gauche et l’arrêt. Nous avons fait beaucoup de pauses pendant lesquelles Ganesg et Gaya allaient brouter en liberté. Ils ne s’éloignent pas beaucoup et j’ai découvert qu’à pieds, Ganesh me suit. La longe est totalement inutile.

Je partais positive mais je suis sincèrement étonnée et ravie de ce que Ganesh fait avec moi. Je ne suis pas beaucoup montée mais nous avons travaillé le pas et le trot. De retour au pré, Ganesh était déçu de me voir partir. Il m’appelait mais comme je n’avais pas pris ma tente de bivouac, j’ai laissé les loulous avec leurs filets à foin…. A suivre…

Billets d'humeur 3615MyLife

Forum des passionnés – Chevaux


Coucou 🙂

Parfois, nous soulevons des sujets difficiles à suivre sur nos blogs. C’est dommage de laisser ces conversations dans le vide, vous ne trouvez pas?

J’ai ouvert un forum pour nous réunir. Je vous donne rendez-vous sur http://www.cheval-equitation.forumactif.com/ Le forum est ouvert aux inscriptions et aux présentations. Alors bienvenue et au plus grand plaisir d’échanger nos idées, nos astuces et beaucoup de choses dans un espace convivial et intime.

A plus tard