Equitation Ethologique·Nature et Randonnées

Équitation complice : Randonnée à cheval


Hier, je suis partie tôt avec le soleil (et le froid) pour une randonnée avec les loulous. J’avais fait ce tour avec le chien pour repérer des coins où faire des pauses pique nique. Je cherche aussi des sols souples. Je vis en montagne et l’escalade n’est pas une activité pour mes chevaux s’ils sont montés : je prépare ainsi la promenade à pieds, les chemins sur lesquels on peut marcher, trotter……..et galoper 🙂 J’ai appris le galop à Ganesh en milieu de semaine et c’était un peu prématuré lol.

chevaux, randonnée, licol éthologique - hiking with horses in Ardeche (France)
chevaux, randonnée, licol éthologique – hiking with horses in Ardeche (France)

Voici un superbe exemple de licol corde très mal positionné. Le nœud n’a absolument aucune action, il est trop haut. J’expérimente toujours avec le confort de mon cheval en priorité et j’ai choisi une corde recouverte de textile. J’avais aussi prévu que cette corde casse si mon cheval se prenait les jambes dans mon système d’arrêt d’urgence. J’ai testé, ça fonctionne vraiment très bien mais il faut quand même prendre en compte la force de votre monture. Ganesh est un cheval demi lourd et rustique avec lequel je vais reprendre les exercices selon le même principe mais avec de la paracorde.

Nous sommes partis de Villevocance par un chemin herbeux pour détendre Ganesh et Gaya. Ils sont particulièrement en forme et joueurs alors on s’échauffe en profitant de la vie et du beau soleil. J’ai même eu chaud (si, si) et nous avons fait la première pause chez moi, à Vanosc. Ganesh a désherbé et mis un peu de crottin sur mon potager. Cette partie de randonnée en dénivelé a musclé toute l’équipe. J’ai fait comme les chevaux, j’ai pris un gâteau réconfortant 😉 parce que la montée n’était pas terminée.

Nous repartons par le GR42 direction Burdignes. Une montée que je fais chaque jours pour promener le chien mais dont j’anticipais la difficulté rocheuse pour les chevaux. Finalement, les loulous savent escalader, monter des escaliers en pierres et tout ça pieds nus sans que ça ne pose problème (cavalier au sol bien sûr). Il y a en montagne une herbe qui plait particulièrement aux loulous. Et arrivés au bout de notre escalade, ils ont eu le plaisir d’un festin bien mérité pendant que je pique niquais au bord du chemin (ils ne sont pas attachés alors je surveille un peu quand même hein). Nous repartons sur un sol plat et tapissé de feuilles (j’y ai d’ailleurs perdu mon stick). C’est le moment pour Ganesh (et aussi pour moi) de mettre en pratique la précision de la direction, le pas, le trot et l’arrêt d’urgence. Ganesh a pris de l’avance sur le galop. Il faut dire que le terrain était bien agréable pour l’exercice. Au pas, la direction devient plus fine, j’étais contente. Ganesh a fait demi-tour sur chemin qui ne fait pas 2 mètres de largeur. Il est souple le gros! J’ai croisé un cycliste et comme la largeur du chemin ne me permettait pas de faire un écart, Ganesh a été plus difficile à contrôler : il a eu peur mais il a pris sur lui sans que je mettre pied à terre (David l’a tenu et rassuré le temps de passer le cycliste).

Agréable surprise du galop très agréable de Ganesh. Un petit fauteuil mon cheval 🙂 suivi par Gaya qui a repris beaucoup de forces et de joie de vivre. Petit bémol, je dois expliquer à Ganesh de ne pas jouer avec Gaya quand je suis sur la selle. Surtout quand le chemin de montagne est très étroit. Nous arrivons ensuite sur le seul chemin plat et large de mon quartier.

J’ai rigolé en montant la vidéo. C’est un mode d’emploi de ce qu’il ne faudrait pas faire. C’est toute mon originalité : tout le monde propose des méthodes. Avec moi, c’est « pô de méthode » mais beaucoup d’observations et d’expériences. Vous saurez que le licol corde placé comme sur la vidéo n’a aucune action. Ce n’est pas ennuyeux pour le cheval. Par contre, si les nœuds sont trop bas, le cheval a mal et l’action est toute aussi inutile.

Je suis revenue à la marche sur le sol rocheux. Si vous vous demandez d’où viennent mes bottes, ce sont des Dr Martens. Elles sont parfaites pour monter en selle et idéales en chaussures de randonnées 😉 Ganesh a ses protèges papattes même s’il est pieds nus. Ca lui donne l’air d’un pro hein? Sérieusement, ses sabots sont très solides et n’ont, pour le moment, besoin de rien. Par contre, l’état des sols me fait prendre soin de mon bébé. Il apprécie d’ailleurs, c’est que ça lui apporte un confort (sinon ça fait longtemps qu’il aurait tout viré). J’avais repéré un carré d’herbe bleue (celle des chevaux, ne vous faites pas d’idées farfelues).

Les pauses sont parfois plus sportives que l’éducation montée. Ganesh fouille dans les sacs, il fait les poches, il veut boire mon thé… et manger ma pomme. A ce stade, il s’en fiche totalement de l’herbe : il n’a pas faim du tout. Il veut jouer, il fait une tentative pour se rouler avec ma selle (super hein…..non, je l’ai relevé avant la catastrophe, merci David qui a vu le truc avant moi). Et puis le soleil s’est caché, il fait froid, on reprend le chemin. Un nouveau sentier bien tapissé de feuilles et je me sens courageuse (en réalité, je n’ai déjà plus de jambe), je remonte.

chevaux, randonnée, licol éthologique - hiking with horses in Ardeche (France)
Faire une pause « goûter » avec des chevaux qui préfèrent une pomme et du thé à l’herbe fraiche dont ils sont repus

Dernière partie de la randonnée que les loulous n’avaient jamais faite à pieds contrairement à ce que j’avais fait jusque là. Ganesh m’a semblé prêt à avancer vers l’inconnu. C’est à peu près maintenant que ça devient rocambolesque. Le chemin de randonnée longe un immense pré où vivent paisiblement 3 équidés. Ils sont habituellement très calmes, même avec mon chien. HABITUELLEMENT!

Je les vois arriver au grand galop avec leurs grosses couvertures. Un alezan passe la tête au dessus de la clôture, je laisse Ganesh faire son bisou de poney, il est très sociable…… mais pas l’alezan qui se met à faire un bruit de dragon en grognant, en soufflant avec les naseaux dilatés. Je suis toujours en selle mais …. l’alezan est prêt à se battre et bloque l’accès à la clôture aux 2 autres équidés. Ganesh prend un trot incontrôlable, casse l’arrêt d’urgence et je préfère tout lâcher : chute de cheval. Ganesh s’est arrêté net. Mais Ganesh ne semble pas savoir qu’il n’est plus entier. David qui a vu la scène de loin l’a vu faire le kéké avec les oreille pointées et la queue en panache.

J’ai fait un joli roulé/boulé et je remercie mes années de danse et de gymnastique qui m’ont appris à tomber. Oui, oui, ces sports vous apprennent à tomber en souplesse lol. Et c’est bien utile à cheval aussi. Je n’ai pas de bobo (j’ai toujours casque et protège dos/fesses/ceinture lol plus ma multi couche de vêtements). J’ai expliqué 2/3 bricoles calmement à mon étalon castré, contourné le pré à pieds pour remonter sur les derniers mètres. Ganesh était penaud, les derniers mètres ont été faciles.

Retour à Villevocance après 21km, 158 étages et 30872 pas. Je me suis affalée dans mon lit avec un livre pour me réveiller ce matin avec quelques courbatures quand même. A 17h, les gros avait laissé 3 brouettes de crottins (en moins de 24h, l’herbe bleue est digeste lol) et il restait beaucoup de foin dans les filets.

Et de votre coté, qu’avez-vous fait ce week-end?

9 commentaires sur “Équitation complice : Randonnée à cheval

  1. Ah les réactions imprévisibles de nos loulous en balade… Ici aussi on a fait une petite balade ce week-end. Avec le vent glacial Chamane était tendue. Mais l’âge et l’expérience, lui ont appris à se tenir 😉 Ganesh apprendra certainement lui aussi à affronter l’inconnu … et les inconnus en couverture ou pas 😀

    Aimé par 1 personne

      1. C’est pas forcément une question de castration. Il est jeune et il ne voit pas trop d’autres chevaux que Gaya. Il ne sait peut être pas trop comment se comporter avec d’autres chevaux ? Et puis tu sais Chamane est une jument et elle fait parfois la fière autant qu’un étalons 😀 oui on a du vent, du vent par rafale glaciale. Il fait un temps superbe qui te donne envie de sortir mais des que tu fais un pas dehors t’as le bout du nez et le bout des doigts tout gelés

        Aimé par 1 personne

      2. Ganesh est allé en pension en club et il y a beaucoup de chevaux dans nos balades. Il est ultra sociable. Je vais interdire le bisou de poney quand je monte je crois 😋. Parce que l’alezan en couverture fait aussi des promenades.
        Cela dit, les chiens de cette propriété ont plusieurs fois agressé mon chien et mordu la fille d’un copain (depuis le portail est fermé). La propriétaire n’est pas du genre sympa.
        Je n’avais jamais vu un cheval agressif, il faut un début à tout.
        On verra le weekend prochain 😁
        Il fait un temps superbe chez moi, pas de vent, mais la température reste dans le négatif. C’est l’hiver 😋

        J'aime

  2. Bien courageuse que de monter par ce temps. Pour ma part, mes grosses n’aiment pas le vent et me le font bien comprendre, du coup comme je sors toujours seule, j’évite de faire la casse cou!

    Erf, les joies de garder son cheval calme quand un autre fait le malin ou veut protéger son « groupe »! Heureusement que tu ne t’es rien cassé. Les chutes arrivent plus vite qu’on ne le croit, même avec les chevaux les plus gentils du monde. Plus de peur que de mal, j’imagine la trouille quand même quand l’arrêt d’urgence à céder. :s C’est dans ces moments qu’on se rend compte qu’on est une toute petit chose bien fragile face à un cheval.

    Bon, ce cher Ganesh n’a pas eu peur et n’est pas partit, c’est déjà une très bonne chose. Le pantalon a donc connu sa première chute? 😮

    Aimé par 1 personne

    1. Ouiiiii, tu me fais rire 🙂 Le pantalon a connu sa première chute. Il a d’ailleurs connu un peu tout, je crois que je lui ai fait subir le pire lol.
      Sinon euh, je dois être surprenante mais non, je n’ai pas eu peur. J’ai réfléchi très vite pour voir de quel coté c’était moins risqué pour tout lâcher.
      J’ai l’instinct de survie.
      C’est Ganesh qui était traumatisé, il s’est arrêté net pour rester avec moi.
      Tu as raison de ne pas faire le clown quand tu sors seule 😉
      Aujourd’hui, je ne serait pas sortie, ils font trop les cons mes gros……… oui parce que jouer, ils savent faire partout.

      Aimé par 1 personne

La discussion est ouverte, merci pour vos conseils, commentaires...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s