Equitation Ethologique

Équitation éthique – Éducation de Ganesh


Vidéo 11:48 min. Travail à pieds et monté avec ganesh (bientôt trois ans)

Première partie, travail à pieds : On rigole un peu à l’apprentissage du pas et du trop. A l’état sauvage, j’ai utilisé la chambrière pour « guider » Ganesh quand je le déplaçais. C’est une barrière de sécurité. L’utilisation n’est donc pas du tout habituelle 😉 Le but est de m’en séparer rapidement. Avec Gaya, je n’en ai pas du besoin : de toute façon, elle s’en fiche encore plus que Ganesh lol. Donc, MOTIVATION!

Je lui demande de trotter jusqu’à ce qu’il fasse un petit trot, même si, finalement, je trotte plus que lui – ben oui, l’équitation est un vrai sport :D. Comme Ganesh n’est pas du tout gourmand, quand je lui dis « c’est bien », il fouille dans mes poches alors qu’il n’a pas pour habitude d’avoir de la nourriture en récompense. Il était malnutri jusqu’à ce que je le récupère, peut être que c’est lié. Ou simplement, il est aussi gourmand que moi, ce qui n’est pas du tout un vilain défaut. Il parait que le chocolat est notre ennemi, mais fuir devant l’ennemi est lâche, n’est ce pas?

Dans le rond de longe, Ganesh écoute. Il n’a ni filet, ni longe. Je marche à coté de lui et je lui parle. Dans le rond de longe, le paysage est limité mais en promenade, il apprend les couleurs, les vélos, les voitures, les motos : oui, je parle avec mon cheval, et alors? Parfois, le bonbon est quand même bien mérité lol. Les pauses et les câlins sont des récompenses quotidiennes pour absolument tout. Pas de punition, s’il ne veut pas, bah on fait ça un autre jour.

J’ai appris le CSO dans un club avec une bien jolie et adorable jument mais j’avais un peu honte de la traiter comme conseillé : elle se fiche de toi, tes jambes! Tes jambes! Cravache tout de suite, et deux coups entre les oreilles! La jument est soumise par la force et ce n’est pas du tout ce que je recherche avec Ganesh. J’ai mérité sa confiance et j’en suis beaucoup plus fière que du reste.

Ganesh me suit partout, inutile d’employer la force. Ce n’est d’ailleurs pas une bonne idée. Quand je tire d’un coté, il va tirer de l’autre coté et comme il est plus fort que moi, le jeu peut devenir dangereux. Habituellement, je lui explique ce que nous allons faire. Le cheval apprend vite, il est particulièrement intelligent.

Deuxième partie, travail monté : Je ne suis pas bonne cavalière. Le simple tapis m’oblige à travailler mon assiette et à aider Ganesh à comprendre ce que je lui demande. Il apprend à faire la même chose qu’au pas avec sa cavalière. ATTENTION, il m’accepte sur son dos mais un autre cavalier devra très probablement refaire ce travail de confiance pour se mettre en selle. Usage des protections dos et casque obligatoire 😉 et interdit de crier ou de taper : si t’es de mauvaise humeur, vas courir avant d’aller voir les chevaux. Ils n’y sont pour rien si tout ne va pas comme tu le souhaites. Moi par exemple, je fais du roller, c’est un bon défouloir 😛

Et non, on ne dessangle pas trop, il a aussi le droit de respirer mon gros bébé. Monté, j’ai mis un filet. Son utilisation est un simple contact qui me sera utile en randonnée (filet de sécurité, ah, ah). Pas de licol éthologique : j’ai fait deux essais, trop dangereux pour Ganesh. Licol simple avec des rênes ou filet……ou rien puisqu’il apprend à écouter. Il connait sa gauche/sa droite, observez son comportement si je tire un peu le filet!!! Alors qu’il fait ce qui est demandé relativement simplement.

Il n’a pas l’air traumatisé, le stick, il s’en fiche aussi (je crois qu’il sait que de toute façon, je ne tape pas) et c’est avec un peu de patience qu’il fait l’exercice. Je ne lui en demande pas plus. Il est jeune et ne travaille que deux fois 1h dans la semaine. Avant le rond de longe, on vient du pré et les 10 minutes de marche font un petit échauffement sympa. Ensuite, je le mets à brouter pendant que je sors le matériel, ensuite on commence le travail à pieds.

Nous travaillons maintenant sur l’herbe et demain, on va mettre la selle, si Ganesh l’accepte. Comment savoir? Ce n’est pas très compliqué. Je lui montre, il fait le tour en regardant de partout. S’il a peur, il s’en va. Je lui montre ensuite régulièrement le nouvel objet jusqu’à ce qu’il y soit habitué. Un cheval (ou un chien d’ailleurs) qui a peur, est un animal dangereux, je me répète un peu mais le but est d’avoir un compagnon bien dans sa tête et qui accepte les exercices.

Vos idées, observations, conseils….sont les bienvenus.

 

8 commentaires sur “Équitation éthique – Éducation de Ganesh

  1. Un très jolie travail en liberté, un cheval très à l’écoute, ça fait plaisir à voir. Après j’ai lu que tu faisais deux fois une heure dans la semaine, de ce que j’ai appris et qui a été vérifié avec ma Coccinelle lors du débourrage c’est que les petites séances de 20min max mais régulière tous les deux jours donnaient de « meilleurs résultats ». Meilleur dans le sens où le cheval est plus motivé et apprend plus vite.

    En tout cas, c’est beau de voir que tu peux le monter. Je vois que tu ne lésines pas sur la sécurité, une excellente chose qui montre un très bon exemple. Je pense que vous n’avez pas fini de nous surprendre tous les deux!

    Aimé par 2 people

    1. Merci Feuliane 😊. Je vais le voir tous les jours pour le foin mais je n’ai que mercredi et samedi pour travailler. Le dimanche, on va se promener (il adore lol).
      Ça ne lui fait pas vraiment une heure. Ça dépend de sa motivation 😁.
      Côté sécurité, si Ganesh ne m’a jamais fait tomber, j’ai quand même le record de chutes du club, sans gravité grâce aux protèges dos et au casque……. casque qui a cassé une fois ! Je ne peux que recommander les protections, je serais cassée de partout si je n’en avait pas 😋
      J’aimerais beaucoup rester avec les gros tous les jours plus longtemps. Mais tu vois, là j’y vais en promenant le chien après le boulot 😑. Mais demain, c’est mercredi 😀😀😀😀. Je mange avec les loulous, je promène les loulous, je fais bosser le gros (il doit bien aimer, quand j’arrive au pré il va directement dans le rond de longe lol).
      Et coccinelle, que fait elle en ce moment ?
      Bises

      J'aime

  2. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsVers les 9 minutes à l’ordre du trot, je ne sais pas si j’observe mal mais j’ai comme l’impression que Ganesh est perturbé par la couleur du sol (ombre/soleil) me trompe-je ?
    Mes fesses sur mon siège d’observateur me donnent l’impression qu’il s’arrête pour observer les parties ensoleillées et déconnecte à cette occasion comme s’il réfléchissait sur le sujet.

    J’ai comme l’impression qu’il s’arrête (perd la connexion avec les ordres) plus souvent dans la même zone (frontière ombre/lumière) que dans la zone ombragée.
    A voir et à confirmer ses comportements ombre/lumière.
    Si je ne me trompe pas, il y a plein d’exercices sympas à faire .

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, Ganesh il réfléchi et du coup, il ne m’écoute plus. Suite à tes observations, j’ai regardé cette vidéos jusqu’à me dire que j’allais changer mon heure de travail pour que tout soit au soleil (ou tout à l’ombre)

      J'aime

      1. Je ne suis pas spécialiste du cheval mais en effet je pense que c’est une étape pour affirmer ou infirmer cette possibilité.

        Je ne sais pas s’il ne travaillerai pas mieux sous le hangar, apparemment la caméra, la présence de quelqu’un d’autre, une ombre, tout le distrait (je préfère dire « tout l’intéresse »)

        Le but du jeu est de le canaliser, du coup je me demande si après avoir changé les heures pour avoir un terrain uniforme (tout soleil ou tout ombre, Si cela n’est pas assez probant, est-il possible d’associer les séances avec soit un avant, soit un après qu’il lui permette de s’éclater dans sa curiosité.
        Ce jusqu’à ce qu’il capte qu’il y a l’effort de concentration mais qu’il aboutit ou est précédé par une satisfaction de sa curiosité en le laissant prendre le temps d’assouvir sa curiosité (donc en s’effaçant )
        Le but est de créer l’association boulot = éclate.

        Je ne le connais pas assez, je ne sais pas à quel point il est curieux, comment il se comporte en randonnée et sur des terrains/environnements inconnus.

        Je ne connais pas grand chose aux chevaux mais de mon point de vie d’ignorant, d’instinct c’est ce que je tenterai.

        Est-ce qu’il est seul dans ses périodes de non-travail ? Ou est-il sans le cadre d’une vie sociale de cheval ?
        Voir même entouré d’autres animaux style vaches ou autre ?

        Aimé par 1 personne

      2. Ganesh est avec sa copine Gaya. J’ai commencé la randonnée ce weekend pour qu’il se fasse plaisir. J’ai fait un article 😉
        Alternance de poses, de travail à pieds en longe, de travail monté.
        Il est très curieux, son année de promenades natures l’ont habitué à voir beaucoup de monde, des voitures, d’autres animaux (les moutons l’intriguent lol). Il a le plus grand plaisir à brouter de l’herbe bien fraiche de la montagne.
        A savoir, c’est un cheval qui a crevé de faim pendant plus d’un an. Et pour l’instant, il peine à relever le nez après les pauses « bouffe ». Hier il s’est bien comporté mais les reprises « sorties de l’herbe » ont été des épreuves de force. Il sait que je ne lâche rien mais c’est plus fort que lui.

        Il n’a pas encore trois ans alors sa concentration est assez limitée en temps. Il a trop de choses à découvrir 🙂 et il apprend très vite. Il a toujours les oreilles en l’air et même les chasseurs ont fait l’objet de la curiosité de Ganesh…

        J'aime

La discussion est ouverte, merci pour vos conseils, commentaires...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s